Le temps hivernal n’est pas, reconnaissons-le, l’idéal pour s’adonner à la passion de Marion : le dogging. Et pourtant, il suffit que la météo se réchauffe un peu pour retrouver notre libertine candauliste sur un parking aussi glauque que sordide, à sucer des teubs et à se les prendre en levrette devant la caméra de son mari, toujours aussi fier de sa salope vide-couilles.


voir toutes les vidéos de Marion

le mot de l’amatrice

Je n’aime pas l’hiver. C’est une saison qui réduit considérablement les possibilités de dogging. Mais cette année, le temps – et surtout le thermomètre – n’est pas très hivernal.

reine du dogging amateur

Je décide donc de me rendre sur un parking sordide, fréquenté par des représentants de commerce et quelques routiers pour leur offrir ma bouche et ma chatte de salope.